Dans la cabine

Menu
Haut Twik 39,95$ + jupe renamed 48$

Cabine express au Simons centre-ville.

C’est plutôt rare que je magasine chez Simons pour des vêtements pour moi. Ça vous surprend peut-être alors je vous explique pourquoi. Ça fait quelques années que je ne trouve plus mon compte au premier étage du Simons centre-ville. Les collections Twik, le choix de denim et la section  »urbaine » me rappellent un peu trop ma période universitaire où tout le monde s’habillait en Twik et j’y retrouve encore trop de morceaux qui ressemblent à cette période. C’était juste avant que j’emménage pour de bon à Montréal et que je découvre le H&M (qui a littéralement changé ma vie) via mes premiers road trips aux États-Unis. Mais bon, je m’éloigne du sujet.  Le deuxième étage du Simons centre-ville est beaucoup plus trentaine-friendly avec la collection icône et un choix de marques variées (on les aime encore plus lorsqu’elles sont en solde) qui me conviennent davantage. Pour sortir de ma propre zone de confort, je me suis donc donné le défi de faire une cabine en incluant majoritairement des items du premier étage. Et je m’en suis tirée pas si mal après tout.

Look 1 : total premier étage 

– Sweatshirt (on se rappelle de mon obsession) Happy de la marque Twik à 39,95$

– Jupe crayons re:named à 48$

Look 2 : moitié-moitié

– Col roulé icône à 29,95$

avec la même jupe :)

Look 3 : 2/3 deuxième étage

Le même col roulé

– Long veston Vero Moda 75$ (2e)

– Pantalons de jogging à carreaux en solde à 19,95$ (1er)

La morale de l’histoire, il y a quand même quelques petites trouvailles à petit prix faire au niveau du premier étage du Simons centre-ville.

Et qui passe par le Simons, doit absolument passer par la coin maison pour jeter un oeil aux items soldés. Comme d’habitude, il y avait de beaux coussins en solde à 9,95$, mes préférés les tropicaux, et des tapis entre 5$ et 10$.

 

 

12/11/2014 par : Nathalie

Articles récents

Nathalie Roberge
Nathalie Roberge Fondatrice et éditrice du blogue danslacabine.com, styliste personnelle et télé, chroniqueuse mode pour La Presse +