Dans la cabine

Menu
Veste en Jeans (55 livres sterling), Shorts vintage (35 livres sterling), Pull CELINE Dion (60 livres sterling) | Bonnet Ain't no wifey (24 livres sterling)

Celine Dion et MinkPink chez Urban Outfitters

Soyons honnêtes, Urban Outfitters et moi partageons une relation d’amour et de haine. Ayant travaillé pour l’entreprise en 2008 pour plus d’un an, je reconnais la piètre qualité des vêtements et les prix trop élevés. Néanmoins, j’aime les collections, leurs designs et leurs coupes atypiques.

Êtes-vous prêtes pour une dose d’hipster ?

Premièrement, bravo au génie qui a créé le pull CELINE « dion ». Si ce n’était pas du prix et de son poids, ce pull ferait partie de ma garde-robe avec le bonnet orange «  Ain’t no wifey », de même que le premier look du diaporama 1 qui rassemble une veste en jeans, des shorts vintages retouchés et une casquette Oxmepiece. D’ailleurs, cette casquette aux imprimés sauvages est tout simplement folle ! Elle peut être portée avec n’importe quoi, tels une jupe et un débardeur dans le but de casser l’allure sage.

Sinon, plusieurs pièces de la nouvelle collection Minkpink ont envahi ma cabine. Le premier ensemble s’inspire de la savane africaine, avec un débardeur à flamants roses et des shorts à motifs jaunâtres qui nous rappellent nos amis les girafes.

La deuxième tenue mixe les imprimés d’une robe colorée et d’une veste brodée. Un peu plus provocateur, le troisième look comprend une jupe fluide et un top « F**K YEAH », alors que le dernier look MinkPink promut une chemise fleurie, portée avec un haut en dentelle et des shorts soldés à 15 livres sterling. Une autre chemise de style vintage, qui rappelle celle de nos papous, a également été trouvée dans le rayon solde.

Finalement, plusieurs petites pochettes aux allures indiennes airaient près des caisses. Elles étaient extrêmement jolies, mais un peu trop chères.

Est-ce qu’Urban Outfitters a réussi à me ruiner ? Non puisque je me suis limitée à la camisole « f**k yeah ».

26/05/2013 par : Nathalie

Articles récents

Nathalie Roberge
Nathalie Roberge Fondatrice et éditrice du blogue danslacabine.com, styliste personnelle et télé, chroniqueuse mode pour La Presse +