Dans la cabine

Menu
Manteau avec manche en cuir et vieux poncho comme foulard

Entre le -3 degrés de Stockholm & le 15 degrés de Montpellier, H&M est un champion.

En entamant mon escapade dans le sud de la France, j’ai eu la brillante idée de laisser mon manteau d’hiver au Canada afin de minimiser le poids de ma valise. Faut croire qu’à ce moment, une cuirette me semblait suffisante pour survivre à l’hiver français. Du coup, les escapades nordiques venaient en option.

En réservant mes billets pour Stockholm, j’ai cru qu’une petite visite au H&M serait accommodante, question de dénicher un manteau. Sachant que la boutique est d’origine suédoise, j’ai tout de même été surprise de la quantité de ces magasins-concepts.

Première trouvaille ?

Un manteau (50 euros) d’automne assez ample pour y glisser des amas de pulls ou des chemises de flanelle (30 euros), comme celle sur la deuxième image. Ornée de jolies breloques au niveau des épaules, la chemise peut être portée seule ou à la taille avec une jupe en cuire (35 euros) et un t-shirt à imprimé (10 euros).

D’ailleurs, celui de John Lennon et Yoko Ono (10 euros), aperçus lors d’une session de flânage dans la section homme, a conquis l’hippie en moi. Combiné à une petite veste de jeans, il semble encore plus parfait, comme s’il attendait un voyage à Liverpool.

J’ai également combiné la veste en jeans avec un pull pastel (20 euros) afin de créer un ensemble plus sage.

Sinon, les couleurs flash qui bombardaient la boutique ont fini dans ma cabine avec un knit orange (30 euros) et un collier rose électrique (15 euros). Combiné à une chemise blanche au collet scintillant, cet ensemble pré-summer peut être porté avec un jeans en léopard saumon (40 euros). Pour un look automnal, le jeans peut aussi être remplacé par le combo jupe en cuir et collants.

Au bout du compte, j’aurais tout acheté. Or, mon budget de shopaholic pauvre m’a raisonnée et j’ai fini ma mission H&M avec le manteau (un incontournable pour les prochaines aventures), la chemise (question de combler mes racines « bucheronnes »), le t-shirt de Lennon et le petit froc de jeans.

État du compte « shopping » : 150 Euros disponibles. Oh god !

26/02/2013 par : Nathalie

Articles récents

Nathalie Roberge
Nathalie Roberge Fondatrice et éditrice du blogue danslacabine.com, styliste personnelle et télé, chroniqueuse mode pour La Presse +